SECURITE

Le passage à niveau (PN) de Saint-Médard/Ille a été le théâtre de 4 accidents entre 2006 et 2011. En dépit des annonces officielles qui se veulent rassurantes, ce PN est de toute évidence le plus dangereux de Bretagne, voire occupe une place de leader sur le plan national. Le bilan humain est catastrophique avec 4 morts, 13 blessés graves et plus de 150 blessés. Au-delà du coût humain, les dégâts matériels s’élèvent à plusieurs millions d’euros (rame TER hors service, voies endommagées, dégâts collatéraux chez les riverains,…).
Malgré des statistiques alarmantes, une configuration complexe (PN dans une courbe aveugle où les trains arrivent lancés à 140 km/h, déclinaison et virages de la route départementale D106 au niveau du PN), le passage à niveau n’est toujours pas classé comme préoccupant ! Des travaux d’aménagement ont été réalisés depuis l’accident de 2011 mais force est de constater que les mêmes causes produiront les mêmes effets. Cette situation est totalement aberrante et clairement inadmissible.

Si la suppression du PN représente une issue idéale, les coûts importants et les délais associés à un tel chantier sont incompatibles avec la gestion à court terme du risque persistant à Saint-Médard. Solidarité Saint-Médard PN11 va donc agir et mobiliser les pouvoirs publics, les collectivités locales, les exploitants du réseau et de la ligne ferroviaire pour que des mesures efficaces soient prises dans les plus brefs délais pour assurer une sécurité optimale au PN n°11 de Saint-Médard/Ille.

Il est par ailleurs ressorti de l’analyse de plusieurs documents techniques que les critères de classification de la dangerosité des PN sont totalement incohérents. Une refonte complète doit être faite pour mieux prendre en considération les spécificités locales. L’Association va solliciter les pouvoirs publics pour participer à des réunions de travail et contribuer à l’évolution d’une réglementation actuellement inadaptée.

Ce contenu a été publié dans Mission. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *