VERITE

Suite à une enquête approfondie, le Bureau des Enquêtes sur les Accidents de Transports Terrestres (BEA-TT) a décrit dans un rapport rendu début juillet 2012 les circonstances de l’accident (document disponible dans l’espace Dossier technique du site). Ce rapport met en avant certains éléments et c’est désormais à la Justice d’établir les responsabilités.

Ce dossier très sensible doit faire l’objet de la plus grande vigilance. L’Association s’est constituée Partie Civile au printemps 2013. Avec l’aide de notre avocat et de la FENVAC (Fédération Nationale des Victimes d’Attentats et d’Accidents Collectifs), nous allons tout mettre en œuvre pour que toutes les pistes soient explorées et que toutes les responsabilités soient établies. La plus grande transparence sur l’accident et les possibles sanctions contribueront à faire évoluer les comportements en matière de sécurité routière et ferroviaire. Notre action s’inscrit dans une démarche positive et permettra peut-être de réduire la probabilité de nouveaux accidents à des passages à niveaux.

Ce contenu a été publié dans Mission. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *