Accueil

Le 12 octobre 2011, un TER en provenance de Rennes arrive lancé à 140 km/h au passage à niveau n°11 de St Médard/Ille (35) et percute un camion immobilisé sur les voies. La collision fera 3 morts et 45 blessés dont 13 graves. Cet accident fait suite à 3 accidents ayant eu lieu en 2006, 2007 et 2010. En dépit d’un historique unique en France, le PN11 n’a jamais été classé comme « préoccupant ». Il fut enfin inscrit au programme national de sécurisation en décembre 2012, soit 14 mois après le dernier drame (!). Ce site est dédié aux victimes et aux familles touchées par cette tragédie qui aurait probablement pu être évitée.

3 réponses à Accueil

  1. Baptendier dit :

    Nous sommes à vos cotés pour faire évoluer la sécurité

    • Bonjour

      Ces quelques mots pour vous dire que notre association vous soutien. Nous avons un but commun , faire que la sécurité sur les PN s’améliore et soit un soucis de chaque instant. Le dialogue que nous avons engagé avec SNCF réseau après notre procès, doit servir à toutes les victimes de ce type d’accident. Le projet de sécurisation des PN doit devenir un projet Nationale. L’objectif n’est pas de travailler dans l’urgence en fermant des PN mais de trouver pour chaque PN une solution sécuritaire adaptée, soit par le renforcement du dit PN par des détecteurs de masses inertes ( solution qui doit aboutir) si celui-ci ne sera jamais fermer, soit par des détecteurs de masses inertes dans un premier temps en attendant la fermeture par la réalisation d’un contournement ( pont route ou pont rail) dans un second temps.
      La fermeture d’un PN très fréquenté sans étude préalable de solutions et la preuve d’une inconscience, qu’il est important de signaler par lettre recommandée. En effet, la fermeture d un PN pourrais avoir comme effet de reporter la circulation sur un autre PN qui ne serait pas plus sécurisé. Même si la SNCF met en avant, l’irresponsabilité des usagers de la route, tous les accidents impliquant la SNCF ne sont pas dû a ces incivilités , il faut donc faire comprendre à chaque membre de la SNCF par le dialogue que les usagers de la route doivent être respectueux du ferroviaire mais que le Ferroviaire doit être respectueux des usagers de la route. Si la première volonté de la SNCF comme le dit Mr Pepy est la sécurité alors les projets actuellement en cours doivent voir le jour rapidement, c’est notre volonté et nous nous y tiendrons.
      Le porte parole de l’association « Sourires Des Anges »

  2. Les habitants de l’inter communauté Médardaise se sont regroupés. Ils sont désormais partenaires.
    P.Pierrick ROGER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>